Harish est une ville nouvelle, actuellement en cours de construction au Nord de la région du Sharon, à proximité de Hadera, Pardes Hanna-Karkur et des villages du conseil régional de Menashe. Harish est située au cœur d’un bois naturel permettant un accès facile aux routes principales comme l’autoroute 6 et la route 65. Son emplacement et sa planification spécifiques permettent à Harish de proposer à ses habitants tous les avantages d’une collectivité communautaire associée à un urbanisme et des services municipaux avancés.

La ville se situe dans le cercle extérieur de la métropole de Tel Aviv, bénéficiant d’un développement accéléré qui lui permettra d’agir comme pôle de service régional pour l’ensemble de cette zone périphérique.      

Harish a été créée comme une collectivité communautaire de taille modeste dans les années 80, et c’est en 2010 que le gouvernement a décidé de transformer Harish en une ville de 100 mille habitants dans le but d’apporter une solution à la crise du logement en Israël et de constituer une alternative attrayante pour les jeunes familles. Harish est caractérisée par une planification écologique et communautaire, avec un large éventail de parcs et d’institutions publiques, avec des constructions basses et spacieuses. L’emplacement central et la planification attrayante sont les principales raisons de la forte demande du public de manière générale, la ville s’est ainsi ouverte à l’ensemble des catégories de la population de la société israélienne. En raison de la forte demande pour la ville de Harish, les appartements de la nouvelle ville se vendent chaque jour selon une hausse des prix continue. Au mois de novembre 2015, le Premier Ministre Benjamin Netanyahou s’est rendu à Harish accompagné d’une délégation de ministres parmi lesquels le Ministre de la Construction et du Logement, Yoav Galant, le Ministre des Finances, Moshe Kahlon, le Ministre des Transports, Israël Katz, le Ministre des Affaires Intérieures Silvan Shalom et le député David Amsellem. Lors de sa visite, Netanyahou a déclaré Harish comme projet national, puis après un mois, la décision gouvernementale, appuyée par le Ministre Yoav Galant et l’équipe de son ministère, a été validée, avec la mobilisation de tous les ministères gouvernementaux pour le développement de la ville avec un budget général de plus de 1,2 milliards de shekels.

La ville de Harish se développe à un rythme sans précédent en Israël. Chaque année la population augmente selon une estimation d’environ 10 000 personnes, ainsi au cours de la prochaine décennie la population est censée atteindre environ 100 000 habitants. Selon le recensement effectué par le conseil régional de Harish, environ 78% des personnes faisant l’acquisition d’un appartement sont des jeunes familles, dont la moitié est issue de la région Centre. Environ 65% sont des académiciens intéressés par le bénévolat et l’implication au sein de la communauté.   

 

Education

La collectivité locale s’est organisée par le biais d’un département consacré à l’éducation, aux loisirs et à la communauté ainsi qu’un département en charge de la construction future d’établissements scolaires, pour la jeunesse, culturels et sportifs. Le 1er septembre 2016, seront ouverts au sein de la ville de Harish, 4 complexes de garderie de jour composés de 3 classes dans chaque garderie, 16 classes de maternelle et 5 écoles primaires. En outre,  un centre aéré Pais sera mis à la disposition des jeunes et de la communauté ainsi une salle de jeux pour les plus petits et une bibliothèque publique. En 2017, 5 nouvelles garderies ouvriront leurs portes proposant 24 classes de maternelle et 5 écoles primaires supplémentaires.

En 2018, un collège et un lycée ouvriront également leurs portes.

Tous les établissements éducatifs se développeront et chaque année de nouveaux établissements ouvriront selon les besoins.

 

Ecole primaire et lycée

Les nouveaux établissements éducatifs établis à Harish, seront construits selon la norme spécifique des standards écologiques. Les nouvelles écoles posteront sur leurs toits des panneaux solaires qui leurs permettront de faire des économies d’électricité. Tous les établissements scolaires à Harish seront accessibles en vertu les normes du Ministère de l’Éducation. Dans les faits chaque école appliquera la méthode pédagogique qui lui est adaptée, néanmoins les principes éducatifs essentiels seront appliqués selon l’orientation du département en charge de l’éducation, de la culture et des sports et du Ministère de l’Éducation.

Le système éducatif formel et non formel à Harish est un système se fixant de nouveaux objectifs et faisant face à divers défis, apportant des solutions pour les enfants âgés de trois mois jusqu’à la fin du lycée, et ce pour le bien des enfants de la ville avec une orientation en faveur des besoins de la communauté. Le conseil poursuit sa politique de développement des élèves en faveur de la consolidation des acquis pédagogiques, l’enseignement des valeurs, l’amour du prochain, la tolérance et l’acceptation des différences tout en mettant l’accent sur l’encouragement de l’excellence et le renforcement, la mise en place de programmes pédagogiques et de valeurs spécifiques associés à un investissement dans des outils méthodologiques pour le progrès des élèves.

 

Harish propose un dispositif important de traitement comprenant :  

Centre d’étude – subventionné par le conseil pour le renforcement des élèves dans le domaine scolaire.

Atelier parental – organisé sur la base des besoins soulevés sur le terrain.

Traitement familial – accordé tout au long de l’année selon les besoins.

Centre de développement pour les enfants et les jeunes – ouverture au mois de septembre 2016

Service psychologique éducatif – service psychologique pour les équipes des établissements éducatifs, les élèves et les parents.

Au-delà du système éducatif formel, un système éducatif non-formel complet a été conçu à Harish :

Un ensemble d’activités externes sont au service de l’ensemble de la population

Une unité de bénévolat municipal est en collaboration avec le département des services sociaux et le service éducatif, culturel, des loisirs et communautaire

Des activités spéciales pour les jeunes de Harish – des événements pour les jeunes, l’assemblée municipale des jeunes.

Bibliothèque publique – ouverture au 1er septembre 2016

Unité pour l’orientation des jeunes – le département de l’éducation, de la culture, des loisirs et de la communauté a mis en place une unité de la jeunesse dont l’objectif est le développement d’un leadership chez les jeunes. Les cours de formation s’ouvriront dans le courant de l’année. L’unité aspire à mettre en valeur le potentiel individuel des jeunes et accorde une grande importance à la formation des jeunes au sein de la communauté.

Mouvements de jeunesse – Les mouvements de jeunesse sont soutenus par le conseil municipal et bénéficient d’un grand intérêt auprès des jeunes. Cinq mouvements de jeunesse sont en fonction à Harish enseignant des valeurs et l’amour de la patrie : Hanaor Haoved Vealomed, Oz, Ezra, Ariel et Bnot Beit Yaakov Batia. A l’avenir d’autres mouvements de jeunesse devraient également y ouvrir une antenne.

Sport – Harish assure la promotion du sport pour tous les âges : la gestion des activités sportives, le sport populaire, la marche Harish, la course Harish et le sport de compétition. La planification et la construction d’installations sportives sont réalisées en collaboration avec le département de construction comprenant également une nouvelle salle de sport comptant 400 places. Avec l’aide du Toto, il a été dernièrement décidé d’édifier une nouvelle salle polyvalente en ville qui comprendra environ 5000 places assises selon un investissement de plusieurs dizaines millions de shekels.

Culture – dans le domaine de la culture, Harish fait la promotion d’un large éventail d’activités : l’élaboration d’un programme d’évènements municipaux comme la semaine de la langue hébraïque, des évènements estivaux, des contes d’histoires, des évènements pour la jeunesse, la commémoration des fêtes et des jours du souvenir ainsi que des activités destinées à l’ensemble des groupes de population et à tous les âges. D’ici la fin de l’année 2017, un centre aéré municipal sera construit, comprenant une salle de spectacle de 196 places assises.

 Activités – une variété d’activités subventionnées destinées à tous les enfants dans tous les domaines – depuis les ateliers artistiques, le sport, la création, d’activités pour les adultes ainsi que des activités communautaires.

Salle de jeux – Salle de jeux pour les jeunes enfants du CP au CM2 le matin et l’après-midi, afin de permettre aux parents de bénéficier de loisirs de qualité lors des congés de maternité, également destiné aux parents d’enfants de moins de 6 ans. La salle de jeux est composée de modules en mousse, d’un coin consacré à la motricité, de poufs, d’une bibliothèque pour les enfants en bas âge, d’un coin café et bien plus encore. Des ateliers pour les parents et les bébés sont également organisés sur place selon un paiement séparé.